EDATER contribue à la digitalisation des systèmes économiques et industriels en France dans le cadre d’un projet européen

Edater contribue à la digitalisation des systèmes économiques

EDATER contribue à la digitalisation des systèmes économiques et industriels en France dans le cadre d’un projet européen

Œuvrant pour un consortium piloté par TNO pour le compte de la Commission européenne, EDATER a fait le point sur les centres de capitalisation et de transfert de connaissances et de savoir-faire de la digitalisation dans le monde industriel.

En avril 2016, la Commission européenne a publié sa communication sur la « Numérisation de l’industrie européenne – Tirer tous les avantages d’un marché unique numérique « . Avec cette stratégie, basée sur l’effort collectif du public et du privé, parties prenantes à travers l’Europe aux niveaux régional, national et de l’UE, la Commission européenne souhaite faire en sorte que toute industrie en Europe puisse bénéficier pleinement des innovations numériques et puisse améliorer ses produits, ses processus et adapter ses modèles d’affaires au changement numérique. L’investissement de 500 millions d’euros dans un réseau paneuropéen de centres d’innovation numérique (DIH) où les entreprises peuvent obtenir des conseils et tester les innovations numériques est un élément essentiel de cette stratégie.

Pour contribuer à la transformation numérique de l’industrie européenne, un consortium dirigé par TNO a été chargé de développer un catalogue des Digital Innovation Hubs (DIH) existants dans l’UE dans le but de fournir:

  • Une information complète à toute PME ou industrie pour leur permettre de trouver l’infrastructure, l’expertise selon leur besoin et le contact avec des partenaires potentiels
  • Une plate-forme pour les DIH pour faire connaître leur expertise aux clients potentiels et présenter leurs activités
  • La liste des décideurs disposant d’informations sur l’état d’avancement des DIH de l’UE
  • Une identification des réseaux dans le domaine de la numérisation dans l’industrie.

laisser un commentaire